Recommandation biap 17/1 : Communication.

There is no translation available.

Tout enfant atteint de déficience auditive a besoin que se développe sa communication qu'elle qu'en soit la forme.

Cette communication est le pré-requis indispensable à l'acquisition d'une langue.

L'accès à la forme orale de la Communication, nécessité par la prédominance de la langue orale dans la vie sociale du pays, demeure un objectif primordial de l'éducation de tous les enfants atteints de déficience auditive.

Par conséquent, dès le diagnostic, une prise en charge pluridisciplinaire de l'enfant et de sa famille est fondamentale.

Outre la guidance psychosociale, l'adaptation d'un appareillage auditif et éventuellement vibrotactile, ainsi qu'une intervention orthophonique appropriée, font partie intégrante de tout projet éducatif.



Pour atteindre l'objectif défini précédemment, sont à la disposition :

a) la langue orale avec lecture labio faciale.

b) la langue orale avec adjonction d'aides visuo-motrices à la lecture labio faciale (LLC, AKA, etc.)

c) la langue orale et simultanément signée (français signé, allemand signé, espagnol signé, etc...)

d) la langue orale et la langue des signes.



La CT 17 BIAP recommande la mise en œuvre d'une ou plusieurs de ces pratiques dans des stratégies de communication déterminées selon les caractéristiques de l'enfant, son développement et le contexte éducatif et social.



L'important dans chaque cas est de s'assurer :

- qu'il y a communication entre l'enfant et son entourage.

- que la stratégie adoptée n'entrave pas l'accès à la langue orale



Perpignan (France) 1988.05.02

  • Visto: 13377
Created by OVER IT | All rights reserved | sitemap | Status | R.O.I.