CAPD annexe 1 - Manifestations

There is no translation available.

 

 

CT 30. Annexe 1

CAPD Manifestations

 

 

Un trouble des processus auditifs centraux se marque par une difficulté d’audition indépendante d’un éventuel déficit auditif périphérique ou disproportionnée par rapport à celui-ci.

 

Au cours de l’enseignement maternel et primaire, malgré un audiogramme normal, l’enfant adopte le comportement d’un enfant déficient auditif.

« Rien ne lui entre par les oreilles ! ».

 

Parmi les signes d’appel, à confirmer par des épreuves de détection spécifiques aux CPAD et à différencier des troubles similaires indépendants de ces derniers, on peut relever :

  • la mauvaise compréhension et une distraction dans le bruit ;
  • la demande d’une répétition fréquente ;
  • des difficultés à localiser la source sonore ;
  • la meilleure efficacité d’indices visuels par rapport aux indices verbaux, celle d’indices récurrents par rapport aux nouveaux ;
  • la reconnaissance des notes et mélodies musicales ;

 

 

 

  • la difficulté à comprendre la parole (rapide, mal articulée, marquée par l’accent, la forme phonétique, …) ;
  • des problèmes de compréhension de consignes orales (simples ou complexes) ;
  • des difficultés d’écoute d’un support audio ;
  • des problèmes d’attention et de mémoire auditive  ;

 

 

 

  • la meilleure réussite en relation duelle ;
  • des problèmes de comportement ;
  • un désintérêt à l’écoute de textes racontés ou lus ;
  • un retard de langage, de parole et/ou des troubles d’articulation qui font penser à des confusions phonétiques ;
  • une absence de progression régulière dans les apprentissages .

 

 

 

Dès l’entrée dans l’enseignement secondaire, disparaît le confort du local et/ou du maître uniques. Outre les signes déjà évoqués, l’enfant peut présenter :

  • des difficultés dues à la variabilité de l’acoustique d’une classe à l’autre et à la pluralité des enseignants ;
  • une apparition ou réapparition de difficultés dans des matières préalablement acquises, conséquence d’un niveau d’exigence plus élevé ;
  • des difficultés dans l’approche des langues étrangères (phonétique et vocabulaire nouveaux) ;
  • des problèmes de langage écrit.

 

 

L’adulte se plaint d’une baisse d’intelligibilité dans une ambiance bruyante, en conversation multiple (closure), parfois même en présence d’un seul bruit distractif (figure ground). Auditeur plus volontiers passif, l’absence de compréhension peut plus facilement passer inaperçue et la fréquence de l’affection se voit ainsi sous-estimée. De façon caractéristique, les difficultés sont relevées par le conjoint devant l’inattention vis-à-vis de ses propos. Elles s’accentuent avec l’âge. L’isolement social peut constituer une parade.

 

 

  • Visto: 16128
Created by OVER IT | All rights reserved | sitemap | Status | R.O.I.