Recommandation biap 20/1 : Langage.

La recommandation 20/1 a pour objet l'analyse des tests et épreuves d'évaluation linguistique pour permettre d'effectuer des bilans de parole et de langage les plus précis possible;



Etant donné la complexité de la situation psycholinguistique et des variables individuelles (développementales, culturelles, sociales ...)dans l'acquisition du langage, les investigations devront permettre d'examiner la communication verbale (orale ou écrite) :



- dans ses aspects qualitatifs : interaction

pragmatique

- dans ses aspects quantitatifs : articulation

motricité bucco-faciale

- l'observation de l'expression orale facteurs suprasegmentaux

voix

- les éléments linguistiques : de l'expression et de la compréhension

phonologie

morphologie

sémantique

lexicologie

syntaxe

- les conditions cognitives de l'élaboration du langage

mémoire

catégorisation

raisonnement

logique

- le mode graphique lecture

écriture



L'analyse des éléments recueillis conduit :

- à élaborer des hypothèses sur les difficultés, retards et troubles de la parole et/ou du langage

- à établir le plan de rééducation ou à orienter vers des investigations complémentaires

Cette évaluation est dynamique et doit être soumise à des réajustements



DEFINITIONS

I. ASPECTS QUALITATIFS

1. INTERACTION

- du point de vue fonctionnel :

L'influence réciproque d'un comportement (verbal ou non) sur l'autre dans le domaine des relations interpersonnelles.



- du point de vue linguistique :

Modèle interactif de traitement du langage



Dès le début de la perception d'une phrase tous les niveaux de traitement (phonologique, lexical, syntaxique, sémantique) commencent à fonctionner en parallèle, et ces divers niveaux de traitement sont en interaction, c'est-à-dire que chaque niveau est affecté par des informations venant, non seulement du niveau immédiatement inférieur, mais aussi des niveaux supérieurs.



2. PRAGMATIQUE :

Organisation et régulation des emplois du discours.

L'aspect pragmatique du langage concerne les conditions de son utilisation : motivations psychologiques des locuteurs, réactions des interlocuteurs, types socialisés du discours, objet du discours ...



II ASPECTS QUANTITATIFS

1) OBSERVATION DE L'EXPRESSION ORALE

1-1 Articulation :

Ensemble des actes bucco-phonatoires de la réalisation des phonèmes.



1-2 Motricité bucco-faciale :

Activité motrice (intentionnelle ou non) des organes périphériques de la phonation



1-3 Facteurs supra-segmentaux :

Un trait supra-segmental ou trait prosodique est une caractéristique phonique qui affecte un segment plus long que le phonème : l'accent, l'intonation, la durée, le rythme.



1-4 Voix : intensité

hauteur

timbre

durée



2) ELEMENTS LINGUISTIQUES DE L'EXPRESSION ET DE LA COMPREHENSION



2-1 Phonologie :

Science qui étudie les sons du langage du point de vue de leur fonction dans le système de communication linguistique.



2-2 Morphologie :

Description des règles qui régissent la structure interne des mots. (règles de formation et de flexion des mots).



2-3 Sémantique :

Discipline ayant pour objet l'étude des significations (énoncés-phrases-vocables).



2-4 Lexicologie :

Etude des mots



2-5 Syntaxe :

Description des règles par lesquelles les unités significatives se combinent en phrases.



3) CONDITIONS COGNITIVES DE L'ELABORATION DU LANGAGE



3-1 Mémoire

Capacité d'organiser, de conserver et de restituer des informations.



3-2 Catégorisation :

Capacité d'opérer des classifications à partir de la discrimination de certains attributs des objets, des évènements, des concepts ... en constituant des classes d'identité ou d'équivalence.



3-3 Raisonnement :

Capacité de réflexion et de jugement sur l'utilisation des règles de la parole et du langage.



3-4 Logique :

Capacité mentale d'observer et d'exprimer un enchaînement cohérent d'idées.



4) LE MODE GRAPHIQUE

4-1 La lecture : est un acte de communication.

4-2 L'écriture est une représentation de la langue parlée au moyen de signes graphiques. C'est un code de communication au second degré par rapport à l'expression orale.



Madrid (E) 01.05.1995

  • Vues: 14815
Created by OVER IT | All rights reserved | sitemap | Status | R.O.I.